Rechercher
  • vesseronsandra

La relaxation dynamique Troisième Degré

Troisième degré - RD 3 -> J’intègre « l’unité Corps-Esprit »

La RD 3 cherche à atteindre un état de conscience où il n’y a plus de dualité entre le dehors et le dedans. Nous apprenons ainsi à lier conscience intérieure et conscience enveloppante, à ressentir l’essence même de la vie et à la faire descendre en nous.

Cette dynamique, inspirée de la méditation zazen, vise l’intégration harmonieuse du corps et de l’esprit, pour aller vers la pleine conscience et intégrer l’entraînement dans la vie quotidienne.

Cette pratique intègre une position spécifique de méditation assise au bord de la chaise, en posture zen, jambes ouvertes, colonne vertébrale étirée vers le ciel.

Elle propose aussi une première marche méditative synchronisée avec la respiration, la marche phénoménologique, qui amène une ouverture au monde extérieur et une conscience dans le mouvement.

L’alternance ouverture/fermeture des yeux permet ainsi de prendre conscience simultanément de la réalité intérieure et extérieure, de percevoir la présence de la conscience du dedans (intériorisation) et du dehors (manifestation de la conscience vers l’extérieur), et ainsi de faire le lien entre ces deux états, vers une unification de la conscience.

Avec ce troisième degré, nous renforçons notre présence à nous-même, aux autres et au monde, notre être ici et maintenant, et nous devenons plus conscient. Nous éveillons également notre intuition, c’est-à-dire la perception directe de la vérité sans l’intervention de la pensée.

Ce troisième degré est associé aux techniques spécifiques du passé (prétérisation), plaçant l’accent sur nos souvenirs spécifiques.

La pratique des trois premiers degrés de relaxation dynamique enrichit ainsi notre présence au corps, à nous-même et au monde. Au fil de l’entraînement sophrologique, le corps est vécu et ressenti avec plus de précision et de finesse, dans sa densité et son unité.


1 vue

0644040830