Rechercher
  • vesseronsandra

La relaxation dynamique Deuxième Degré

Deuxième degré - RD 2 -> « Que suis-je ? » -> L’esprit


Les exercices de RD 2 nous permettent d’intensifier la présence à nous-même et à ce qui nous entoure, ainsi que la présence du corps dans l’espace, développant ainsi notre appréciation globale.

Cette dynamique s’inspire de méditations bouddhiques et se fait presque uniquement assise. On y apprend à affiner notre perception de nous-même et de notre environnement. Nous percevons la conscience qui est en nous et aussi tout autour de nous (le miroir). Elle est enveloppante et illimitée, et se déploie au-delà des limites de notre corps physique.

Elle permet de renforcer le schéma corporel, avec des stimulations synchronisées avec la respiration, en y ajoutant une nouvelle qualité de présence : la conscience enveloppante. A travers elle, nous devenons notre propre objet de méditation. La conscience enveloppante a une fonction d’observateur, de méditation sur nous-même en train de faire les exercices. Il s’agit de nous faire vivre du dehors la place que nous représentons à l’intérieur du monde, le regard que nous posons sur nous-même.

Le deuxième degré est ainsi la vivance de l’esprit, après la vivance du corps du premier degré.

Il invite à valoriser l’image du corps, à aller vers une image de soi la plus juste possible et à mieux nous adapter à notre environnement.

Il aide à prendre conscience de ce qu’est la conscience, afin d’acquérir une nouvelle forme de conscience. La conscience peut ainsi s’élargir, se projeter, pénétrer d’autres consciences comme celle d’un objet par exemple ou d’une autre personne pour l’aider, la soutenir et ainsi développer plus communément la compassion.

Ce second degré est associé aux techniques spécifiques associées au futur, utilisées notamment pour la préparation aux changements.




69 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

0644040830